Pono dingue d’une femme qui a le cul dilaté

2450 vues
100%
0

Pono dingue d’une femme qui a le cul dilaté et qui aime se gorger de bite. Quand elle veut se faire défoncer, la salope est prête à faire toutes les courbettes. Petit cul musclé et légèrement rebondi, des nichons sublimes, cette Méditerranéenne super bonne accepte le traitement que lui inflige son jules. Il a toujours tendance à la rabaisser en l’accablant de qualificatifs des plus dénigrants. Se faire insulter l’excite, c’est une femme soumise. Se tenant à genoux devant ce macho qui lui oblige à mettre ses mains dans sa braguette pour sortir sa queue, elle a d’abord droit à quelques insultes tels que salope, cochonne, petite putain, etc.

Il ne se contente pas de vociférer, il accompagne ces aubades avec des petites gifles humiliantes. Pendant que la sublime brunette lui bouffe le gland, il fait tout pour l’étouffer en insérant bien profond ce phallus qui dépasse la taille moyenne. Pas très habituée à la gorge-profonde, la salope s’en sort avec des larmes aux yeux et des essoufflements. Voilà comment nos deux tourtereaux engagent leurs préliminaires !

Encore plus palpitant que le début, la partie de jambes en l’air est un vrai plat de résistance. Le mec, toujours aussi furax, dresse sa femelle à quatre pattes pour la baiser sur le canapé. Après avoir consommé sa chatte en levrette, il la couche pour tester la position du missionnaire. Et, quand il est à deux doigts de vider les testicules, monsieur choisit de la ramener sur les carreaux pour l’enculer. Il nous avait caché ses talents de sodomie ! La rondelle bien en évidence, la salope sent la pine dure du type qui la grimpe avec véhémence. Il rame encore et encore, rapidement et férocement, il termine par une éjaculation digne d’un feu d’artifice. Comme toujours, notre gourmande ne peut pas s’empêcher de boire son jus, surtout qu’il est meilleur quand il chaud.