Copnu et séance de sadomasochisme version française

925 vues
100%
0

Copnu et séance de sadomasochisme version française. Issue d’un milieu bourgeois, la soumise du jour recherche des sensations fortes alors, elle a décidée de se soumettre au plus grand sadique de Paris. Dans son donjon, monsieur a toute la panoplie SM qu’il s’adapte à chacune de ses clientes. Cette brunette a payé le prix fort alors, il n’a pas le droit de la décevoir. Cagoule et fouet pour l’accueillir, il commence par déshabiller la jeune salope de 21 ans avant de la ligoter sur la croix de Saint-André. Un accessoire qu’il chérit particulièrement.

Les garrots que le bourreau a tissés pour l’attacher lui procurent une douleur qui va de mal en pis. Ça fait seulement une trentaine de minutes qu’elle s’est présentée et, les humiliations et les premiers coups de fouet sont déjà insupportables, le maître l’avait prévenu, il ne caresse jamais ses esclaves dans le sens du poil ! Pourra-t-elle aller au bout de son initiative ? A mesure qu’elle reçoit des coups de cravache sur les nichons et sur le ventre, la douleur s’accentue et, le désir de le laisser aller plus loin augmente étrangement.

Elle soupçonnait avoir des velléités masochistes et, ça se confirme, cette jolie bourgeoise adore la soumission !

Pour continuer. Le maître la délivre de ses cordes pour l’entraîner sur une table. Le calvaire n’est pas prêt de s’arrêter, elle a payé pour deux heures de soumission alors, mademoiselle en aura pour son compte. Elle se fait sèchement pénétrer avant de livrer sa peau douce à un rituel auquel aucune esclave n’échappe. Se faire triturer l’épiderme avec des pinces que le maître épingle tout au long des cuisses, sur les fesses et sur les nichons de ses victimes.
C’est le mal incarné, brûler dans les flammes est de la gnognotte à côté de cette partie de sexe SM, qui plaît pourtant à notre coquine.

Copnu